Aller au contenu

La sculpture virtuelle avec Sculptris

La conception d’images de synthèse fait appel à différentes techniques de modélisation 3D et ce qui demeure le plus difficile à modéliser encore à ce jour ce sont les formes organiques (les êtres vivants, les corps, les visages  et leurs diverses expressions…). Pour ce genre de réalisation, j’ai longtemps été un adepte du modelage polygonal et de la subdivision surfacique avec le logiciel Wings 3D qui permet d’obtenir un résultat final très convenable, mais cela demande un travail de minutie long et fastidieux. Et, un jour, à la recherche d’une autre  solution de modélisation gratuite j’ai découvert SCULPTRIS.

Sculptris
Image réalisée par Barry Croucher

Développé par la société Pixologic qui commercialise l’excellent modeler professionnel Zbrush, Sculptris en est la version allégée et entièrement gratuite. Une fois que vous l’aurez utilisé, vous ne verrez plus la modélisation comme avant. La prise en main du logiciel est extrêmement simple et pour une fois, c’est un logiciel de conception 3D qui n’exige pas une machine de compétition pour fonctionner correctement. Pour peu que l’on possède une tablette graphique on a vraiment l’impression de sculpter un bloc d’argile avec un ébauchoir. Compatible PC ou MAC, Sculptris vous offre gratuitement les fonctionnalités suivantes:

  • Une interface simple, ludique et très ergonomique
  • La symétrie automatique par défaut (ex: vous ne sculptez qu’un seul coté d’un visage)
  • La prise en charge des drivers OpenGL des cartes graphiques grand-public (ATI & Nvidia) et des tablettes compatibles Wacom
  • La Tesselation Dynamique (les polygones sont rajoutés uniquement en fonction des besoins)
  • Des pinceaux et des brosses paramétrables équivalents aux divers ébauchoirs existants
  • La gestion des masques pour protéger certaines zones
  • L’export de votre travail au format .OBJ standardisé

A titre personnel je dois dire qu’à chaque fois que je dois modéliser une forme organique (réelle ou pas) je fais désormais appel à Sculptris et j’importe ensuite le modèle dans un de mes logiciels de raytracing pour effectuer le mappage et le rendu final de la scène 3D.