Aller au contenu

Archives mensuelles : juillet 2016

Avec FING, auditez votre réseau sans fil

FING - LogoC’est l’été, et vous surfez sur le web avec votre mobile,  confortablement installé à l’ombre sur votre terrasse en sirotant une citronnade. La famille et les amis sont présents et tout ce petit monde profite du réseau wifi “invité” que vous avez activé pour l’occasion. Tout d’un coup une question vous vient à l’esprit : Comment être sur qu’aucun voisin indélicat dans le périmètre alentour n’en profite pour squatter le réseau et grignoter de la bande passante ?

Bien évidement, vous avez la flemme d’aller regarder dans l’interface de votre Box ou de votre routeur. C’est l’à que FING (développé par Domotz LTD) entre en scène. FING est une application mobile gratuite disponible pour Androïd et iOS. Une fois installé sur votre mobile préféré et lancé,  FING va lister tous les appareils connectés au même réseau Wifi que celui de votre mobile.

 

FING sur AndroidNom du Réseau sans fil, adresse de la passerelle, adresse IP des machines, Adresse MAC des cartes réseau, Nom des machines, Nom du fabricant, type de services et ports activés (ftp, smb, ssh…), Ping, traceroute, Scan de ports, Wake On Lan, etc…. Tout cela n’aura plus de secret pour vous. Voilà donc un petit aperçu de ce qu’il est possible de faire avec FING.

Les intrus n’auront qu’à bien se tenir et vous n’aurez pas bougé de votre chaise longue.

 

Migrer de Owncloud vers Nextcloud

NextCloudPetit rappel pour ceux et celles qui ne seraient pas encore au courant : cela fait maintenant quelques semaines que le concepteur initial du projet Owncloud a décidé de quitter son équipe de développement suite aux nombreuses divergences  naissantes concernant le changement d’orientation et de licence.

Qu’à cela ne tienne, il en faut plus à Frank Karlitschek pour se laisser abattre. Ce dernier a donc décider de faire cavalier seul en créant un Fork (une branche dérivée) de Owncloud à savoir : Nextcloud.

Nexcloud redevient donc la vraie solution de stockage en ligne entièrement gratuite et Open Source. Ayant à titre personnel une grande préférence pour les logiciels libres dès lors qu’ils satisfont pleinement à mes attentes, il n’en fallait pas plus pour que je me décide à sauter le pas et à migrer séance tenante vers Nextcloud dès la première mouture en ligne. Dans les faits, comme les deux codes sources sont encore très très proches, cette migration s’est faite : “les doigts dans le nez”.

Dans la pratique, voici la marche à suivre:

  1. Sauvegardez votre base de données d’Owncloud ainsi que le répertoire DATA (inutile si vos données sont déportées sur un stockage externe)
  2. Désactivez les applications tierces si vous en utilisez
  3. Sauvegardez précieusement le fichier config.php de Owncloud
  4. Renommez votre répertoire Owncloud avec un autre nom (ex : Ancien_Owncloud)
  5. Créez un nouveau répertoire Owncloud dans votre espace FTP
  6. Copiez-y l’intgralité de l’archive Nextcloud décompréssée
  7. Remplacez le fichier config.php par celui que vous avez sauvegardé
  8. Connectez-vous à l’adresse de votre cloud et patientez quelques minutes le tant que la mise à jour soit terminée. (des petits ajustements sur les droits des répertoires peuvent vous être demandés en fonction de vos paramètres personnels).

Et voilà, vous êtes maintenant passé sur Nextcloud. Il ne vous reste plus qu’à supprimer l’ancien répertoire d’ Owncloud pour faire le ménage sur votre serveur. Les applications Nextcloud pour Androïd et IOS sont d’ores et déjà disponibles et les nombreux plugins d’Owncloud exclusivement réservés à la version entreprise (payante) devraient être rapidement disponibles pour Nextcloud mais cette fois, gratuitement.