Aller au contenu

Deux logiciels d’aide à l’écriture

Pour qui souhaite se lancer dans l’écriture, les littéraires purs et durs leur répondront que rien n’est plus facile et qu’il leur suffit de trois choses bien basiques :

  • De l’inspiration, du papier et un crayon.

Toutefois, et en règle générale, les plus créatifs sont souvent confrontés à un problème de taille : le manque de rigueur et d’organisation associé à un esprit imaginatif débordant d’idées et concepts en tout genre. Pourquoi alors ne pas vivre avec son temps et profiter de ce que peut nous apporter la technologie dans ce domaine ? C’est là qu’interviennent les logiciels d’aide à l’écriture. Parmi eux, deux retiennent particulièrement mon attention :

Ywriter et Plume Creator

Ywriter

plume_creator

Bien plus que de simples logiciels de traitement de texte comme peuvent l’être Word ou Writer, ces logiciels vont vous permettre, avec une seule et même interface ergonomique :

  • De générer automatiquement vos scènes et chapitres
  • D’organiser vos notes et idées
  • De classer, décrire, gérer les lieux, les personnages, leur rôle et les objets
  • D’organiser et optimiser votre temps
  • De sauvegarder automatiquement et régulièrement votre travail
  • D’exporter dans des formats divers (Html, Txt, Pdf…) un manuscrit structuré, propre et finalisé

Alors, lequel des deux choisir ?

Que ce soit pour de la poésie, un scénario, un thèse, un roman, une nouvelle ou autre, personnellement, je ne constate pas de différence dans la stabilité, l’ergonomie et les diverses fonctionnalités proposées. Même si les deux sont gratuits et fonctionnent parfaitement, qu’ils supportent plusieurs langues, mon choix aurait  tendance à pencher en faveur de Plume Creator et ce pour les raisons suivantes :

Il est OpenSource, il est disponible aussi bien pour Linux que pour Windows et surtout, il est développé sur son temps libre par un toulousain : Cyril Jacquet. Il me parait donc logique, lorsque un bon logiciel libre, gratuit et français existe, de le promouvoir et de le soutenir en priorité.

Maintenant: A vos stylos claviers !