Aller au contenu

Mon avis sur iOS 11

iOS icône des réglagesAprès un peu plus d’une semaine d’utilisation, le temps est venu pour moi de vous faire un petit retour au sujet d’ iOS11 lancé récemment par la toute puissante multinationale  Apple.

OS propriétaire et fermé, iOS version 11 finale vient d’être déployé au niveau mondial sur les divers terminaux de la marque. Mise à jour annuelle majeure, ce n’est pas moins de 2 Go et des brouettes qu’il faudra télécharger pour effectuer la migration OTA sur un iPad. Détenteurs d’une connexion ADSL à faible débit, armez-vous de patience, préparez-vous une pizza ou passez votre chemin.

Dans mon cas, avec un debit d’environ 768kbps la mise à jour de mon iPad mini 4 s’est effectuée en un peu plus de 40 minutes redémarrage final compris. Je n’ai pas constaté de souci particulier lors de cette mise à jour.

Toutefois, après quelques minutes d’utilisation j’ai été confronté comme pas mal d’autres utilisateurs (à en juger de ce qui remonte sur le divers forums dédiés) à des ralentissements intempestifs et aléatoires lors de l’utilisation. Cela serait apparemment du à la réindexation des données présentes lors du premier démarrage. Dans la série des petites anicroches, j’ai également constaté que le nouveau clavier semblait moins réactif lors de la frappe.

iOS 11 capture d'écran dockMais, et il y a un mais, à peine quelques jours après cette update, Apple a déployé un patch correctif qui fait passer iOS en version 11.0.1. Depuis, tout semble être rentré dans l’ordre dans mon cas.

Concernant les nouveautés, il y a pas mal de choses au menu parmi lesquelles :

  • Le nouveau Dock que l’on peut dorénavant personnaliser avec les icônes et les dossiers que l’on veut et où apparaît enfin le : “Glisser-Déposer”. Autre petite cerise sur le gâteau, le Dock est capable de se scinder en deux et vous propose sur la partie droite l’icône des dernières applications utilisées. Je dois reconnaître que cette nouvelle mouture du Dock est bien pensée. On glisse le doigt de haut en bas, le dock apparaît (y compris dessus une application ouverte), on continu à glisser le doigt un petit peu plus haut et c’est le nouveau centre de contrôle qui fait son apparition.
  • Au sujet de ce nouveau centre de contrôle, là aussi je dois dire qu’Apple a fait du bon travail. Tout va a l’essentiel avec des blocs miniatures bien agencés qui laissent de l’espace pour la gestion des applications en tâches de fond, qui elles, apparaissent sous la forme de miniatures. (la gestion du multitâches est plus aisée)
  • le système de capture d’écran entièrement remanié (Appui simultané sur Home + Marche/Arrêt) qui constitue une vrai réussite.
  • Apple s’ouvre enfin (un peu 😉 OUF !!! ) en proposant une gestionnaire de fichiers (ce n’est pas un Androïd explorer mais tout de même une belle avancée)
  • L’écran de verrouillage et de notifications ne fond désormais plus qu’un (On peut de nouveau comme sur les anciennes versions d’iOS et comme sur Androïd avoir des fonds d’écrans distincts).
  • Siri a également été amélioré

Bien évidement d’autres nouveautés sont présentes et je vous laisse le soin de les découvrir par vous-même. Certains utilisateurs se plaignent d’un perte d’autonomie de la batterie. Je n’ai rien constaté de tel pour ma part, je dirai même que c’est le contraire.

Cela vient peut être du fait que dans cette version, lorsque l’utilisateur coupe le Wifi ou le Bluetooth via les icônes du centre de contrôle, ce n’est pas un vrai arrêt des réseaux sans fils, mais une simple déconnexion des matériels existants. C’est une volonté d’Apple (déjà décriée sur le web) qui considère que cela facilite l’utilisation dans le cadre d’un écosystème aux objets connectés. Rien de rébarbatif pour ma part car un clic sur l’icône du mode avion et tout est coupé. (on peut également aller décocher les icônes Wifi et Bluetooth dans le centre de réglages).

iOS 11 capture Control CenterPour conclure, que dire si ce n’est que cette version 11.0.1 de iOS semble avoir été pensée pour un usage plus productif que ludique, qu’avec elle arrive la fin des applications 32 bits ( :mrgreen: ) qui seront désormais incompatibles (au revoir le célèbre Flappy bird) et que quoi qu’on en dise, une fois encore Apple a su rester sur les fondamentaux qui font son succès.

C’est toujours simple, bien pensé, léger, stable, ergonomique et efficace.

NB* du 05/10/2017 : Une nouvelle mise à jour estampillée 11.0.2 vient d’être déployée qui corrige quelques bugs et comble des failles de sécurité.