Aller au contenu

Chromium, la meilleure alternative à Google Chrome.

Capture d'écran ChromiumAlors que la loi RGPD vient d’entrer en vigueur le 25 Mai dernier dans l’ensemble de la Communauté Européenne, vous vous posez peut être la question suivante :

“J’utilise depuis des années le navigateur Google Chrome, mais qu’ advient-il de mes données et comment sont-elle exploitées par Google, entreprise ne résidant pas dans la CEE et soumise au Patriot Act ?”

(Il y a un vieil adage qui dit :  Quand c’est gratuit, c’est vous le produit….. ) 😕

Personnellement, je ne me pose pas cette question car je fuis comme la peste le navigateur maison du géant du web au profit de Mozilla Firefox que j’utilise au quotidien. Toutefois, afin de tester la compatibilité des différents moteurs de rendu HTML, j’ai besoin d’utiliser d’autres navigateurs. C’est pourquoi, pour simuler un rendu sous Chrome j’utilise le navigateur Open Source : Chromium.

Chromium est un navigateur communautaire Open Source dont le code libre a servi de base à : Google pour développer son navigateur maison : Chrome  😯

En gros, Google Chrome est une version propriétaire de Chromium (code fermé)  à laquelle la firme de Mountain View a intégré des fonctionnalités propres à ses services (Google search, Gcalendar, Gmail, Gdrive ….) et qui récolte des données sur ses utilisateurs.

A l’opposé, Chromium est un navigateur au code libre que tout le monde peut consulter et qui ne récolte aucune donnée utilisateur. Alors, vu que le moteur de rendu (webkit) est le même, que les performances sont identiques, c’est à mon avis le navigateur Chromium qui reste le choix le plus judicieux pour un utilisateur habitué à Google Chrome mais qui s’inquiète de l’utilisation faite de ses données utilisateur.

A propos de ChromiumQue les aficionados de Chrome se rassurent, au niveau de l’interface, des performances et de l’ergonomie, Chromium est une copie quasi conforme de leur navigateur favori.

Avec Chromium, vous pourrez donc avoir accès à :

  • la même barre de favoris que sur Chrome
  • la même gestion de la mémoire, la même rapidité et les mêmes performances (voir parfois mieux)
  • Une compatibilité garantie avec les applications, les thèmes et les extensions du Chrome WebStore
  • la compatibilité multiplate-forme ( Windows, Linux, Mac, Androïd, x86 et x64)

Les geeks et autres bidouilleurs en herbe désireux de mettre un peu les mains dans le cambouis seront rassurés en retrouvant les habituelles commandes leur permettant d’accéder aux fonctionnalités cachées du type : chrome://flags/  😉 

Pour ceux qui veulent sauter le pas et qui veulent récupérer une version stable, beta ou nightly de Chromium, je leur conseille ce site : https://chromium.woolyss.com/

Une petite précision pour terminer, deux versions de Chromium sont disponibles en téléchargement, une qui intègre certaines des technologies utilisées par Google, l’autre pas. C’est donc vers cette version estampillée : No sync • No WebRTC • No Widevine que devrait s’orienter votre choix.

 Pour info :

  • No sync = pas de clé Google API ni d’accès aux services tels que  : Compte Google, Sync, Hotword, Translate, Now et Hangout
  • No WebRTC = pas de divulgation de votre adresse IP locale
  • No Widevine = impossibilité de lire dans Chromium les contenus protégés par des DRM.

Bonne navigation à toutes et tous avec Chromium.