Aller au contenu

Éliminez les indésirables avec AdwCleaner

AdwCleaner conçu par Xplode est un petit utilitaire gratuit qui n’a qu’un seul but : débarrasser votre machine de tous ces petits logiciels dits “indésirables” (adwares, spywares, barres d’outils…) qui n’ont pas leur pareil pour s’installer à votre insu et viennent polluer votre système et votre navigateur internet. Avec AdwCleaner c’en est fini:

  • de la page de démarrage du navigateur qui change à chaque lancement
  • du moteur de recherche par défaut remplacé par un moteur “exotique”
  • de la barre d’outils non sollicitée incrustée dans le navigateur internet et qui ne veut plus s’en aller
  • des fenêtres publicitaires intempestives qui gênent notre navigation
  • des logiciels et fenêtres faisant la promotion de produits “bizarres” qui apparaissent dès le démarrage du système
  • Et de toutes les autres cochonneries logicielles qui nous pourrissent la vie.

Excellent complément de notre antivirus (qui lui a plutôt un rôle préventif) AdwCleaner fait partie des utilitaires indispensables que tout bon informaticien se doit d’avoir à porté de main. Rendez-vous ici pour télécharger AdwCleaner.

Zwii CMS

Zwii est un gestionnaire de contenu (CMS) léger, open source et sans base de données. Il est développé et maintenu depuis 2008 par Rémi Jean (Alias Tif) que j’ai rencontré sur le net il y a maintenant quelques années. En évolution constante, Zwii CMS continu son petit bonhomme de chemin en restant fidèle à sa philosophie première : être léger, facile à mettre en place et à administrer. zwiicmsC’est le gestionnaire de contenu idéal pour qui veut créer un site web simple et efficace. Entièrement modulable et personnalisable, proposant un éditeur de texte embarqué, un design 100% responsive et capable de gérer vos fichiers il est bien loin des “usines à gaz” concurrentes et peut être un choix idéal pour le débutant ou le professionnel qui veut créer son site sans “se prendre la tête”.

(Aparté: En parlant de se prendre la tête, petite dédicace à Rémi, qui malgré toutes les grenades qu’il a reçu sur la sienne lors de nos délirantes  parties en réseau a su nommer son CMS afin de faire en sorte qu’il évoque le bruit incomparable des éclats sifflant au ras de ses oreilles “Zwiiiiiiiiii”.)

Plus sérieusement, rendez-vous à cette adresse pour découvrir et télécharger Zwii CMS, et sur cette page pour le forum de support en ligne.

 

Sortie officielle de iOS 9.3

Depuis bientôt 24 heures, la version 9.3 du système d’exploitation mobile d’Apple iOS est disponible au téléchargement et la firme de Cupertino a commencé son déploiement sur les terminaux compatibles.

Logo iOS9Parmi les principales nouveautés, il faut noter l’apparition du mode “Night Shift“. Une fonctionnalité très attendue par les utilisateurs, qui sert à gérer et à adapter la luminosité de son appareil (puissance et température de couleur) en fonction de l’heure et ce afin de limiter les effets de “la lumière bleue” (technologie LED) néfaste pour la santé et plus particulièrement notre sommeil.

On remarquera également la possibilité de protéger l’application Notes avec son empreinte digitale ou un mot de passe, la mise en service de la gestion multicomptes sur iPad (uniquement réservé au monde éducatif pour l’instant) et enfin la possibilité pour une entreprise de gérer et d’administrer l’iPhone et l’iPad de ses employés.

 

Mise à jour du 25/03/2016:

Apple vient de stopper la diffusion de cette mise à jour suite à un problème de réactivation du terminal une fois l’update appliquée. Il semblerait que le problème survienne uniquement sur les modèles de terminaux les plus anciens. En attendant le déploiement d’un patch correctif, Apple vient de mettre en ligne une page d’aide dédiée à ceux qui rencontrent ce souci.

 

Garantie légale de 2 ans

La disposition inscrite dans la loi Consommation du 17 mars 2014 prévoyant une extension de la garantie légale de conformité vient d’entrer en vigueur ce vendredi 18 mars 2016.

Garantie légale de 24 mois Ainsi, dorénavant l’ensemble des consommateurs français dispose d’une garantie légale de conformité étendue à 2 ans et ce, pour tous “les biens meubles corporels” vendus par tout professionnel agrée. Cela vaut pour les jouets, les meubles, les voitures, les ordinateurs, smartphones, téléviseurs, électroménager, vêtements, etc….. (une liste gigantesque de biens). Elle est applicable pour le défaut de fonctionnement, une mauvaise installation (effectuée par le vendeur), de mauvaises instructions de montage, ou par exemple une batterie de smartphone qui dure 30 minutes alors que plusieurs heures sont annoncées dans la notice, un défaut de couleur ou d’emballage et j’en passe.

Il vous suffit juste de ramener le produit au vendeur qui doit vous proposer un échange standard à neuf ou un remboursement. Vous pouvez le prévenir par recommandé avec A.R. dans le cas d’une vente en ligne. Seule la présentation de la preuve d’achat est exigée (ticket de caisse ou facture).

Cette garantie légale est entièrement gratuite. Attention à pas confondre avec les garanties commerciales proposées par certaines enseignes qui elles sont en option et payantes.

Espérons que ce pas en faveur du consommateur poussera certains fabricants à revoir leur politique d’obsolescence programmée…

 

 

 

Créer son certificat auto-signé

Logo SSLLorsque l’on possède un serveur et que l’on veut sécuriser un minimum les données que l’on fait transiter vers certains services installés (exemple: un service de cloud privé comme Owncloud), il est intéressant de paramétrer le VirtualHost afin qu’il écoute sur le port 443 (protocole HTTPS) réservé au trafic Web dit “sécurisé ou crypté”. D’autre part, afin que ce cryptage puisse s’effectuer correctement, il est nécessaire d’utiliser ce que l’on appelle un certificat de sécurité (ou certificat numérique) pour que les navigateurs internets utilisés puissent identifier notre serveur et assurer l’encodage des données. Ces certificats sont normalement signés par une autorité de confiance (ou autorité de certification) qui atteste de leur fiabilité et ils sont généralement payants.

Dans notre cas, pour un usage privé et amateur dans le cadre d’un auto-hébergement, nous allons voir comment paramétrer le VirtualHost et générer un certificat gratuit communément appelé “certificat auto-signé”.

Premièrement, éditons notre fichier VirtualHost avec la commande suivante:

nano /etc/apache2/sites-enabled/votrenomdedomaine.fr.conf

Puis modifions-le de la manière suivante:

<VirtualHost *:443>
 DocumentRoot /www/votrenomdedomaine.fr
 ServerName www.votrenomdedomaine.fr
 

Rajoutons ensuite les directives concernant le certificat auto-signé

# Activation du cryptage SSL et déclaration du certificat et de la clé de cryptage
        SSLEngine On
        SSLOptions +FakeBasicAuth +ExportCertData +StrictRequire
        SSLCertificateFile /etc/ssl/certs/moncertificat.crt
        SSLCertificateKeyFile /etc/ssl/private/moncertificat.key

Voici maintenant le procédure pour générer le certificat:

On génère une clé privée de la manière suivante:

openssl genrsa -out /etc/ssl/private/moncertificat.key 2048

On demande un certificat à partir de cette clé privée:

openssl req -new -key /etc/ssl/private/moncertificat.key -out /etc/ssl/certs/moncertificat.csr

Puis on construit notre certificat auto-signé à partir des deux éléments précédents:

NB*: Durant cette phase, il faut répondre à différentes questions concernant votre situation (nom de domaine, pays, ville…)

openssl x509 -req -days 365 -in /etc/ssl/certs/moncertificat.csr -signkey /etc/ssl/private/moncertificat.key -out /etc/ssl/certs/moncertificat.crt

Et pour finir, on active le mode SSL  et on redémarre notre serveur Apache avec les commandes suivantes:

# Activation du mode SSL
a2enmod ssl
# Redémarrage du serveur Apache
/etc/init.d/apache2 restart

# ou autre commande de redémarrage du serveur Apache:
service apache2 restart

Et voilà, désormais, vous pouvez vous connecter à votre service hébergé sur l’adresse https://votrenomdedemaine.fr. La seule petite contrainte sera d’ajouter manuellement une exception de sécurité dans votre navigateur, car s’agissant d’un certificat auto-signé, les navigateurs internet ne connaissent pas cette autorité de confiance mais le cryptage, lui est bien réel.