Aller au contenu

Garantie légale de 2 ans

La disposition inscrite dans la loi Consommation du 17 mars 2014 prévoyant une extension de la garantie légale de conformité vient d’entrer en vigueur ce vendredi 18 mars 2016.

Garantie légale de 24 mois Ainsi, dorénavant l’ensemble des consommateurs français dispose d’une garantie légale de conformité étendue à 2 ans et ce, pour tous “les biens meubles corporels” vendus par tout professionnel agrée. Cela vaut pour les jouets, les meubles, les voitures, les ordinateurs, smartphones, téléviseurs, électroménager, vêtements, etc….. (une liste gigantesque de biens). Elle est applicable pour le défaut de fonctionnement, une mauvaise installation (effectuée par le vendeur), de mauvaises instructions de montage, ou par exemple une batterie de smartphone qui dure 30 minutes alors que plusieurs heures sont annoncées dans la notice, un défaut de couleur ou d’emballage et j’en passe.

Il vous suffit juste de ramener le produit au vendeur qui doit vous proposer un échange standard à neuf ou un remboursement. Vous pouvez le prévenir par recommandé avec A.R. dans le cas d’une vente en ligne. Seule la présentation de la preuve d’achat est exigée (ticket de caisse ou facture).

Cette garantie légale est entièrement gratuite. Attention à pas confondre avec les garanties commerciales proposées par certaines enseignes qui elles sont en option et payantes.

Espérons que ce pas en faveur du consommateur poussera certains fabricants à revoir leur politique d’obsolescence programmée…

 

 

 

Créer son certificat auto-signé

Logo SSLLorsque l’on possède un serveur et que l’on veut sécuriser un minimum les données que l’on fait transiter vers certains services installés (exemple: un service de cloud privé comme Owncloud), il est intéressant de paramétrer le VirtualHost afin qu’il écoute sur le port 443 (protocole HTTPS) réservé au trafic Web dit “sécurisé ou crypté”. D’autre part, afin que ce cryptage puisse s’effectuer correctement, il est nécessaire d’utiliser ce que l’on appelle un certificat de sécurité (ou certificat numérique) pour que les navigateurs internets utilisés puissent identifier notre serveur et assurer l’encodage des données. Ces certificats sont normalement signés par une autorité de confiance (ou autorité de certification) qui atteste de leur fiabilité et ils sont généralement payants.

Dans notre cas, pour un usage privé et amateur dans le cadre d’un auto-hébergement, nous allons voir comment paramétrer le VirtualHost et générer un certificat gratuit communément appelé “certificat auto-signé”.

Premièrement, éditons notre fichier VirtualHost avec la commande suivante:

nano /etc/apache2/sites-enabled/votrenomdedomaine.fr.conf

Puis modifions-le de la manière suivante:

<VirtualHost *:443>
 DocumentRoot /www/votrenomdedomaine.fr
 ServerName www.votrenomdedomaine.fr
 

Rajoutons ensuite les directives concernant le certificat auto-signé

# Activation du cryptage SSL et déclaration du certificat et de la clé de cryptage
        SSLEngine On
        SSLOptions +FakeBasicAuth +ExportCertData +StrictRequire
        SSLCertificateFile /etc/ssl/certs/moncertificat.crt
        SSLCertificateKeyFile /etc/ssl/private/moncertificat.key

Voici maintenant le procédure pour générer le certificat:

On génère une clé privée de la manière suivante:

openssl genrsa -out /etc/ssl/private/moncertificat.key 2048

On demande un certificat à partir de cette clé privée:

openssl req -new -key /etc/ssl/private/moncertificat.key -out /etc/ssl/certs/moncertificat.csr

Puis on construit notre certificat auto-signé à partir des deux éléments précédents:

NB*: Durant cette phase, il faut répondre à différentes questions concernant votre situation (nom de domaine, pays, ville…)

openssl x509 -req -days 365 -in /etc/ssl/certs/moncertificat.csr -signkey /etc/ssl/private/moncertificat.key -out /etc/ssl/certs/moncertificat.crt

Et pour finir, on active le mode SSL  et on redémarre notre serveur Apache avec les commandes suivantes:

# Activation du mode SSL
a2enmod ssl
# Redémarrage du serveur Apache
/etc/init.d/apache2 restart

# ou autre commande de redémarrage du serveur Apache:
service apache2 restart

Et voilà, désormais, vous pouvez vous connecter à votre service hébergé sur l’adresse https://votrenomdedemaine.fr. La seule petite contrainte sera d’ajouter manuellement une exception de sécurité dans votre navigateur, car s’agissant d’un certificat auto-signé, les navigateurs internet ne connaissent pas cette autorité de confiance mais le cryptage, lui est bien réel.

 

Auto-Hébergement: l’expérience continue

Bonjour à tous.

Fdgeek.net est de retour en ligne après plusieurs mois d’absence.

Shuttle DS-61
Shuttle DS-61

Ma plateforme d’hébergement reste la même. Concernant le matériel, j’utilise toujours un “Slim-PC”: le  Suttle modèle DS61 qui présente un design compact très austère (look industriel) et propose de nombreux avantages en matière d’intégration. L’ensemble des composants tient dans un espace de 19 cm x 16.5 cm x 4.3cm bien pensé et le tout est alimenté par un bloc d’alimentation externe efficace et de qualité (90 watts).

Côté processeur, j’ai opté pour un Intel Celeron G1610 qui pour moins de 40 euros  offre de bonnes performances , peu de dissipation et une consommation électrique moindre. Pour la mémoire, une seule barrette de 4Go DDR3 de marque crucial et un disque dur Western Digital 2,5 pouces SATA à faible consommation lui aussi (1.4 watts en fonctionnement et 0.5 watts en idle).

Pour la partie logicielle, c’est la distribution Linux Debian Jessie qui s’occupe de faire tourner “la bête” et les divers services que j’ai mis en œuvre:

  • Serveur Web
  • Cloud privé
  • Monitoring
  • Accès distant
  • autres petites fioritures personnelles comme par exemple le paquet PowerTop pour gérer au mieux la consommation électrique.
Shuttle DS-61b
Intérieur du DS-61

Concernant la nouvelle version de ce blog, c’est la couleur orange qui prédomine. Alors oui,  je sais, le orange ça fait kitch et très années 60-70, mais il paraît que cette couleur revient à la mode en matière de communication et comme c’est une couleur  dite: tonifiante, porteuse de dynamisme, d’optimisme et d’ouverture d’esprit j’assume complètement ce choix même si je comprends que cela puisse piquer aux yeux de certains.

Dans la pratique,  le blog présente donc une charte graphique plus légère, un logo plus sobre et bien identifiable et ce afin d’optimiser les temps de chargement sur la majorité des plateformes existantes. Enfin, je reste fidèle au CMS WordPress et j’essaierai de l’alimenter de façon pertinente et intéressante le plus régulièrement possible, et ce, en fonction de mes disponibilités.

Bonne lecture et merci à tous pour votre fidélité. 😉