Aller au contenu

Confidentialité

Chromium, la meilleure alternative à Google Chrome.

Capture d'écran ChromiumAlors que la loi RGPD vient d’entrer en vigueur le 25 Mai dernier dans l’ensemble de la Communauté Européenne, vous vous posez peut être la question suivante :

“J’utilise depuis des années le navigateur Google Chrome, mais qu’ advient-il de mes données et comment sont-elle exploitées par Google, entreprise ne résidant pas dans la CEE et soumise au Patriot Act ?”

(Il y a un vieil adage qui dit :  Quand c’est gratuit, c’est vous le produit….. ) 😕

Personnellement, je ne me pose pas cette question car je fuis comme la peste le navigateur maison du géant du web au profit de Mozilla Firefox que j’utilise au quotidien. Toutefois, afin de tester la compatibilité des différents moteurs de rendu HTML, j’ai besoin d’utiliser d’autres navigateurs. C’est pourquoi, pour simuler un rendu sous Chrome j’utilise le navigateur Open Source : Chromium.

Chromium est un navigateur communautaire Open Source dont le code libre a servi de base à : Google pour développer son navigateur maison : Chrome  😯

En gros, Google Chrome est une version propriétaire de Chromium (code fermé)  à laquelle la firme de Mountain View a intégré des fonctionnalités propres à ses services (Google search, Gcalendar, Gmail, Gdrive ….) et qui récolte des données sur ses utilisateurs.

A l’opposé, Chromium est un navigateur au code libre que tout le monde peut consulter et qui ne récolte aucune donnée utilisateur. Alors, vu que le moteur de rendu (webkit) est le même, que les performances sont identiques, c’est à mon avis le navigateur Chromium qui reste le choix le plus judicieux pour un utilisateur habitué à Google Chrome mais qui s’inquiète de l’utilisation faite de ses données utilisateur.

Continuer la lecture

Migrer de Owncloud vers Nextcloud

NextCloudPetit rappel pour ceux et celles qui ne seraient pas encore au courant : cela fait maintenant quelques semaines que le concepteur initial du projet Owncloud a décidé de quitter son équipe de développement suite aux nombreuses divergences  naissantes concernant le changement d’orientation et de licence.

Qu’à cela ne tienne, il en faut plus à Frank Karlitschek pour se laisser abattre. Ce dernier a donc décider de faire cavalier seul en créant un Fork (une branche dérivée) de Owncloud à savoir : Nextcloud.

Nexcloud redevient donc la vraie solution de stockage en ligne entièrement gratuite et Open Source. Ayant à titre personnel une grande préférence pour les logiciels libres dès lors qu’ils satisfont pleinement à mes attentes, il n’en fallait pas plus pour que je me décide à sauter le pas et à migrer séance tenante vers Nextcloud dès la première mouture en ligne. Dans les faits, comme les deux codes sources sont encore très très proches, cette migration s’est faite : “les doigts dans le nez”.

Dans la pratique, voici la marche à suivre:

  1. Sauvegardez votre base de données d’Owncloud ainsi que le répertoire DATA (inutile si vos données sont déportées sur un stockage externe)
  2. Désactivez les applications tierces si vous en utilisez
  3. Sauvegardez précieusement le fichier config.php de Owncloud
  4. Renommez votre répertoire Owncloud avec un autre nom (ex : Ancien_Owncloud)
  5. Créez un nouveau répertoire Owncloud dans votre espace FTP
  6. Copiez-y l’intgralité de l’archive Nextcloud décompréssée
  7. Remplacez le fichier config.php par celui que vous avez sauvegardé
  8. Connectez-vous à l’adresse de votre cloud et patientez quelques minutes le tant que la mise à jour soit terminée. (des petits ajustements sur les droits des répertoires peuvent vous être demandés en fonction de vos paramètres personnels).

Et voilà, vous êtes maintenant passé sur Nextcloud. Il ne vous reste plus qu’à supprimer l’ancien répertoire d’ Owncloud pour faire le ménage sur votre serveur. Les applications Nextcloud pour Androïd et IOS sont d’ores et déjà disponibles et les nombreux plugins d’Owncloud exclusivement réservés à la version entreprise (payante) devraient être rapidement disponibles pour Nextcloud mais cette fois, gratuitement.

Ghostery vs uBlock Origin

De nos jours, naviguer sur internet tout en préservant sa vie privée et sans être submergé de fenêtres publicitaires envahissantes ne peux se faire sans l’installation d’un programme dédié, l’activation d’une option spécifique chez sons fournisseur d’accès ou l’utilisation d’un pare-feu personnalisé. Hormis un antivirus embarquant une  telle option de blocage, la solution la plus simple réside à mon avis en l’ajout d’une extension spécifique dans le navigateur internet. Il en existe de nombreuses compatibles avec la grande majorité des navigateurs.

Deux retiennent un peu plus mon attention et ce principalement pour leur efficacité:

Ghostery et uBlock Origin:

Continuer la lecture