Aller au contenu

Debian

Configurer un serveur FTP sous Debian

Lorsque l’on possède un serveur Web, la mise en service d’un serveur FTP est quasiment indispensable. Pour rappel, le protocole FTP (File Transfert Protocol) est un des protocoles de communication les plus connus dédié aux transferts de fichiers dans le cas d’une configuration Client/Serveur via internet ou en réseau local (intranet). Nous allons donc voir ci-dessous comment configurer un serveur FTP sur une distribution Linux Debian ou dérivée (ex: Ubuntu).

Il nous faut premièrement choisir un serveur FTP à installer. Personnellement, j’utilise depuis des années ProFTPd car il possède à mon avis de nombreux avantages:

  • Logo ProftpdIl est gratuit,libre et sous licence GNU GPL.
  • Il dispose d’un support et d’une documentation faciles à trouver .
  • Il n’y a qu’un seul fichier de configuration à paramétrer (proftpd.conf).
  • La syntaxe ressemble à celle d’Apache et on peut déclarer des serveur FTP virtuels.
  • Enfin, Il est possible de cloisonner les espaces et appliquer des restrictions aux utilisateurs.

Voyons donc ci-dessous comment installer et configurer de façon standard ProFTPd:

Continuer la lecture

Debian Jessie 8.4

Logo DebianC’est officiel, depuis à peine quelques heures maintenant, un nouveau patch correctif pour la distribution Linux Debian est en ligne. Cette mise à jour mineure estampillée 8.4 apporte tout un lot de corrections en terme de sécurité et une nouvelle version du noyau Linux.

Plusieurs paquets sont aussi mis à jour. Les détenteurs de serveurs web remarquerons plus particulièrement le passage de PHP en version 5.6.19-0.

Si votre fichier sources.list est bien paramétré, cette Update devrait vous être proposée très rapidement. Pour les plus pressés, une commande manuelle en console comme ci-dessous devrait les satisfaire:

# Entrez les commandes suivantes dans une console en root:
apt update

# suivi de:
apt upgrade

# PS: Pour les serveurs en production, attention à bien conserver votre fichier php.ini
# enfin, une fois les paquets installés, un petit redémarrage pour prendre en compte les changements:
reboot

Auto-Hébergement: l’expérience continue

Bonjour à tous.

Fdgeek.net est de retour en ligne après plusieurs mois d’absence.

Shuttle DS-61
Shuttle DS-61

Ma plateforme d’hébergement reste la même. Concernant le matériel, j’utilise toujours un “Slim-PC”: le  Suttle modèle DS61 qui présente un design compact très austère (look industriel) et propose de nombreux avantages en matière d’intégration. L’ensemble des composants tient dans un espace de 19 cm x 16.5 cm x 4.3cm bien pensé et le tout est alimenté par un bloc d’alimentation externe efficace et de qualité (90 watts).

Côté processeur, j’ai opté pour un Intel Celeron G1610 qui pour moins de 40 euros  offre de bonnes performances , peu de dissipation et une consommation électrique moindre. Pour la mémoire, une seule barrette de 4Go DDR3 de marque crucial et un disque dur Western Digital 2,5 pouces SATA à faible consommation lui aussi (1.4 watts en fonctionnement et 0.5 watts en idle).

Pour la partie logicielle, c’est la distribution Linux Debian Jessie qui s’occupe de faire tourner “la bête” et les divers services que j’ai mis en œuvre:

  • Serveur Web
  • Cloud privé
  • Monitoring
  • Accès distant
  • autres petites fioritures personnelles comme par exemple le paquet PowerTop pour gérer au mieux la consommation électrique.
Shuttle DS-61b
Intérieur du DS-61

Concernant la nouvelle version de ce blog, c’est la couleur orange qui prédomine. Alors oui,  je sais, le orange ça fait kitch et très années 60-70, mais il paraît que cette couleur revient à la mode en matière de communication et comme c’est une couleur  dite: tonifiante, porteuse de dynamisme, d’optimisme et d’ouverture d’esprit j’assume complètement ce choix même si je comprends que cela puisse piquer aux yeux de certains.

Dans la pratique,  le blog présente donc une charte graphique plus légère, un logo plus sobre et bien identifiable et ce afin d’optimiser les temps de chargement sur la majorité des plateformes existantes. Enfin, je reste fidèle au CMS WordPress et j’essaierai de l’alimenter de façon pertinente et intéressante le plus régulièrement possible, et ce, en fonction de mes disponibilités.

Bonne lecture et merci à tous pour votre fidélité. 😉