Aller au contenu

linux

Sortie officielle de Debian 9 “Stretch”

Debian 9 LogoCela fait maintenant quelques heures que la 9ème version du système d’exploitation open source Linux Debian est disponible en ligne.

Cette version 9 au nom de code “Stretch” en développement depuis un peu plus de deux ans était très attendue. Il s’agit d’une version dite “LTS” (Long Time Support) qui comme son nom l’indique sera maintenue par les développeurs durant les cinq années qui viennent (de 2017 à 2022).

Dans les grandes lignes, cette nouvelle mouture reste sur les fondamentaux qui font le succès de Debian : Open Source et stabilité.

Parmi les grandes nouveautés et outre les correctifs sécuritaires on peut noter:

  • une meilleure prise en charge de l’UEFI.
  • Le grand retour des versions natives de Firefox et Thunderbird en lieu et place de Iceweasel et de Icedove.
  • Une nouvelle version du paquet GnuPG qui offre de nouvelles possibilités en matière de cryptographie.
  • L’abandon du gestionnaire de bases de données MySQL et  le remplacement par son fork MariaDB
  • Le passage de PHP 5.6 en version 7.0 (attention donc à la migration pour les serveurs en production)

Plus généralement, c’est plus de la moitié des paquets logiciels de la distribution 8 précédente (“Jessie”) qui ont été mis à jour.

Vous pouvez récupérer la dernière distribution officielle de Debian sur cette page.

La sauvegarde système automatique avec TAR et Webmin

Lorsque l’on administre un serveur web un des points les plus important est celui la sauvegarde système. En plus des opérations de sauvegarde régulière des sites web hébergés, des bases de données et des données mises en ligne, nous allons voir comment sauvegarder la quasi intégralité des fichiers système et des fichiers de configuration d’un serveur Linux. Le but bien évidement est de pouvoir rétablir rapidement sa configuration, retrouver ses paramètres personnalisés et limiter ainsi le temps d’indisponibilité de son serveur. Si votre serveur est virtualisé, vous pouvez passer votre chemin, la sauvegarde la plus simple et rapide reste le cliché du système fonctionnel à un instant T.

Supports de stockage numériques

Pour les autres et afin de faciliter la tâche à ceux qui ne sont pas à l’aise avec la ligne de commande du pingouin,  je vais vous décrire une procédure de sauvegarde avec TAR (l’excellent outil de sauvegarde et d’archivage Linux) et un utilitaire bien connu des administrateurs système : Webmin. qui permet de gérer son serveur via une interface web. Le préalable consiste donc a installer la paquet Webmin sur sa distribution Linux (Je passe sur l’installation, de nombreux tutoriels étant présents et en français sur le net; exemple tutoriel pour Debian).

Rentrons donc dans le vif du sujet et voyons les diverses étapes à suivre pour une distribution basée sur Debian:

  • Première étape: Le choix du support de sauvegarde et sa mise en place:

Vous êtes bien évidement libre de choisir le type de support de sauvegarde qui vous convient (Disque externe USB, clé USB, carte mémoire….) mais quelque soit le choix, il faudra créer un point de montage pour ce support et monter ce support. Personnellement j’utilise une carte SDHC formatée en EXT4 car ce format offre de bonnes performances et permet surtout, conjointement a l’archivage avec TAR, de garantir la préservation complète des droits utilisateurs sur les fichiers présents dans notre sauvegarde. Mais d’autres formats peuvent également convenir.

Branchez votre support de sauvegarde au serveur puis ouvrez une session en ROOT sur ce dernier (locale ou distante via SSH)

# On liste les disques disques présents avec la commande suivante:
fdisk -l

A ce stade, vous obtenez une réponse qui vous affiche à l’écran la liste des disques présents sur votre système ainsi que leur taille et les partitions présentes:

Disque /dev/sda

…..

Disque /dev/sdb

…..

Continuer la lecture

Debian Jessie 8.4

Logo DebianC’est officiel, depuis à peine quelques heures maintenant, un nouveau patch correctif pour la distribution Linux Debian est en ligne. Cette mise à jour mineure estampillée 8.4 apporte tout un lot de corrections en terme de sécurité et une nouvelle version du noyau Linux.

Plusieurs paquets sont aussi mis à jour. Les détenteurs de serveurs web remarquerons plus particulièrement le passage de PHP en version 5.6.19-0.

Si votre fichier sources.list est bien paramétré, cette Update devrait vous être proposée très rapidement. Pour les plus pressés, une commande manuelle en console comme ci-dessous devrait les satisfaire:

# Entrez les commandes suivantes dans une console en root:
apt update

# suivi de:
apt upgrade

# PS: Pour les serveurs en production, attention à bien conserver votre fichier php.ini
# enfin, une fois les paquets installés, un petit redémarrage pour prendre en compte les changements:
reboot