Aller au contenu

open source

La peinture numérique gratuite avec KRITA

Vous êtes un artiste et vous aimeriez étendre votre talent grâce au numérique ?  Vous n’y connaissez rien et vous n’avez pas envie d’investir dans un logiciel professionnel payant ? Et bien ne cherchez plus, le logiciel Krita est fait pour vous.

Krita interfaceKrita est un studio de création professionnel gratuit et clé en main spécifiquement dédié à la peinture numérique.

Initialement issu du monde Linux et développé par la communauté du projet KDE, Krita n’a plus rien à envier aux grands ténors du marché (ex: Corel Painter…). Avec ce logiciel multiplateforme 32 ou 64 bits (qui se paye même le luxe de proposer une version portable), les moindres gestes de l’artiste et la quasi totalité des outils de dessins existants sont reproduits et transcrits à l’écran avec une extrême fidélité :

 

Pinceaux, brosses, gommes, aquarelles, craies, crayons, feutres, aérographes, papiers, éponges, couteaux, effets divers, calques, etc… sont de la partie et parfaitement exploités grâce aux diverses accélérations logicielles et matérielles implémentées (DirectX, OpenGL…).

L’interface possède une bonne ergonomie qui satisfera aussi bien le débutant que l’utilisateur expérimenté en quête de fonctionnalités poussées. Couplé à une tablette graphique, Krita devient un logiciel redoutable. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il est utilisé depuis plusieurs mois par l’université de Cergy Pontoise dans le cadre de l’enseignement de la peinture numérique.

Bonne créativité à toutes et tous avec Krita 😉

Sortie officielle de Debian 9 “Stretch”

Debian 9 LogoCela fait maintenant quelques heures que la 9ème version du système d’exploitation open source Linux Debian est disponible en ligne.

Cette version 9 au nom de code “Stretch” en développement depuis un peu plus de deux ans était très attendue. Il s’agit d’une version dite “LTS” (Long Time Support) qui comme son nom l’indique sera maintenue par les développeurs durant les cinq années qui viennent (de 2017 à 2022).

Dans les grandes lignes, cette nouvelle mouture reste sur les fondamentaux qui font le succès de Debian : Open Source et stabilité.

Parmi les grandes nouveautés et outre les correctifs sécuritaires on peut noter:

  • une meilleure prise en charge de l’UEFI.
  • Le grand retour des versions natives de Firefox et Thunderbird en lieu et place de Iceweasel et de Icedove.
  • Une nouvelle version du paquet GnuPG qui offre de nouvelles possibilités en matière de cryptographie.
  • L’abandon du gestionnaire de bases de données MySQL et  le remplacement par son fork MariaDB
  • Le passage de PHP 5.6 en version 7.0 (attention donc à la migration pour les serveurs en production)

Plus généralement, c’est plus de la moitié des paquets logiciels de la distribution 8 précédente (“Jessie”) qui ont été mis à jour.

Vous pouvez récupérer la dernière distribution officielle de Debian sur cette page.

Zwii, le CMS qui grimpe

Zwii LogoJe vous ai présenté Zwii, le CMS OpenSource il y a maintenant un peu plus d’un an. Le moment me paraît donc bien choisi pour lui consacrer un nouvel article et voir ainsi ce qu’il devient.

Et bien, Zwii semble se porter à merveille et continu son évolution. Le voilà désormais rendu à la version 8.1.10. Pour rappel, Zwii CMS propose:

  • Un gestionnaire de contenu simple, léger et gratuit sous licence GNU GPL v3.
  • Un site internet sans base de données.
  • Un site facile à installer, entièrement modulable et personnalisable
  • Un éditeur de texte intégré et un système de création WYSIWYG
  • Un gestion des utilisateurs
  • Un design 100% Responsive

Je note que Rémi Jean (le concepteur et développeur) a opté pour un logo à l’image de la philosophie de son projet : simple et épuré. Cette sorte d’oeuf stylisé au contenu minimaliste (un simple point) il n’y a pas mieux pour exprimer l’image de marque de ZWII CMS : Un système simple et léger avec un concentré de fonctionnalités. ( Cela me rappelle un ancien slogan publicitaire pour des bonbons : “petits mais costauds”). Qui plus est, Zwii CMS est français et pour ce type d’applications, c’est assez rare pour le souligner.

Bonne chance et bonne continuation à Zwii !

PS: C’est ici pour la Demo.

 

Samsung Galaxy S4 mini et LineageOS

Logo Officiel de LineageOS

Voilà, ça y est, j’ai sauté le pas et j’ai enfin migré mon smartphone (Un Samsung Galaxy S4 mini LTE) vers la nouvelle Distribution Android Open source : LineageOS.

 

J’avais déjà évoqué la ROM LineageOS dans un billet précédent en précisant que j’attendais la mise en ligne des premières “nightly build” compatibles avec mon matériel pour me lancer dans l’aventure. C’est désormais chose faite, et  je ne regrette rien, le tout s’étant très bien déroulé.

Petit point négatif, mais rien de rédhibitoire, la version de LineageOS 13.0 actuellement compatible avec le Samsung Galaxy S4 mini LTE ( modèle exact : GT-I9195  / nom de code : serranoltexx) est basée sur Android 6.0.1 Marshmallow (et non pas sur la dernière version 7.0 Nougat). De plus, contrairement à certains smartphones,  il n’est pas possible de migrer directement de CyanogenMod à LineageOS sans passer par une remise à zéro complète de la machine.

Dans la pratique, et pour ceux qui voudraient installer LineageOS sur leur Samsung Galaxy S4 mini LTE, je vais détailler ci-dessous le procédure que j’ai suivi. Bien évidement, les manipulations citées ci-après sont à vos risques et périls et en aucun cas fdgeek.net ne saurait être tenu pour responsable d’une éventuelle perte de vos données ou d’une détérioration de votre matériel. De plus, pour toutes ces opérations qui peuvent être plus ou moins longues et gourmandes en ressources, mieux vaut que votre smartphone soit chargé à 100%.

Continuer la lecture

Migrer de Owncloud vers Nextcloud

NextCloudPetit rappel pour ceux et celles qui ne seraient pas encore au courant : cela fait maintenant quelques semaines que le concepteur initial du projet Owncloud a décidé de quitter son équipe de développement suite aux nombreuses divergences  naissantes concernant le changement d’orientation et de licence.

Qu’à cela ne tienne, il en faut plus à Frank Karlitschek pour se laisser abattre. Ce dernier a donc décider de faire cavalier seul en créant un Fork (une branche dérivée) de Owncloud à savoir : Nextcloud.

Nexcloud redevient donc la vraie solution de stockage en ligne entièrement gratuite et Open Source. Ayant à titre personnel une grande préférence pour les logiciels libres dès lors qu’ils satisfont pleinement à mes attentes, il n’en fallait pas plus pour que je me décide à sauter le pas et à migrer séance tenante vers Nextcloud dès la première mouture en ligne. Dans les faits, comme les deux codes sources sont encore très très proches, cette migration s’est faite : “les doigts dans le nez”.

Dans la pratique, voici la marche à suivre:

  1. Sauvegardez votre base de données d’Owncloud ainsi que le répertoire DATA (inutile si vos données sont déportées sur un stockage externe)
  2. Désactivez les applications tierces si vous en utilisez
  3. Sauvegardez précieusement le fichier config.php de Owncloud
  4. Renommez votre répertoire Owncloud avec un autre nom (ex : Ancien_Owncloud)
  5. Créez un nouveau répertoire Owncloud dans votre espace FTP
  6. Copiez-y l’intgralité de l’archive Nextcloud décompréssée
  7. Remplacez le fichier config.php par celui que vous avez sauvegardé
  8. Connectez-vous à l’adresse de votre cloud et patientez quelques minutes le tant que la mise à jour soit terminée. (des petits ajustements sur les droits des répertoires peuvent vous être demandés en fonction de vos paramètres personnels).

Et voilà, vous êtes maintenant passé sur Nextcloud. Il ne vous reste plus qu’à supprimer l’ancien répertoire d’ Owncloud pour faire le ménage sur votre serveur. Les applications Nextcloud pour Androïd et IOS sont d’ores et déjà disponibles et les nombreux plugins d’Owncloud exclusivement réservés à la version entreprise (payante) devraient être rapidement disponibles pour Nextcloud mais cette fois, gratuitement.