Aller au contenu

Squid

Créer un Proxy Cache avec le Raspberry Pi et Squid

Squid est un serveur proxy (ou serveur mandataire en français) libre de droit multiplateformes et distribué sous Licence GNU GPL.  Le rôle d’un serveur proxy tel que Squid est de traiter les requêtes d’entrée/sortie sur le réseau, de les trier, de les classer et de les garder en mémoire (mise en cache) afin qu’elles soient rapidement disponibles lorsqu’une machine les redemande.

Squid Cache logoEt là, vous allez me dire : Mais quel est donc l’intérêt d’une telle solution dans le cadre d’un petit réseau domestique avec une Box ? Et bien, je vous répondrai, que outre le plaisir de bidouiller quelques lignes de configuration sous Linux, il peut y avoir quelques avantages à configurer un Proxy Cache à domicile.

 

  • Tout d’abord, il faut savoir que le gros des requêtes internet dans le cadre d’un usage familial a lieu le plus souvent aux mêmes heures (souvent après le travail ou le Weekend) et que celles-ci concernent fréquement les mêmes adresses internet (Webmail du FAI, Facebook, Youtube, Twitter, Steam, Google, Pinterest…). C’est déjà une bonne raison pour économiser de la bande passante pour tout le monde, surtout si la connexion ADSL est capricieuse. (PS: amis détenteurs de la fibre, passez votre chemin. Quoique…).
  • De plus, de nos jours, le nombre de machines qui accèdent au net à domicile va croissant (PC, tablette, smartphone, jouets, téléviseurs, montres, thermostat…) et l’on peut vite se retrouver avec une bonne dizaine d’objets connectés.
  • Enfin, utiliser un Raspberry Pi n’est pas dénué de sens car : la plateforme matérielle est largement suffisante pour ce genre de tâche, la consommation électrique est moindre et le gain de place n’est pas négligeable.

Nous allons donc voir ci-dessous comment installer et configurer Squid en simple Proxy Cache sur une distribution Raspbian.

Continuer la lecture