Lancement de Thunderbird 78

Écrit par fdgeek
8 minutes
Lancement de Thunderbird 78

Dans le billet précédent j'abordais le déploiement de mises à jour sur la gamme des produits phares de Mozilla et à peine deux semaines plus tard, le client de messagerie open source Thunderbird connaît une refonte majeure et migre vers une nouvelle branche estampillée 78 et 78 ESR.

Alors qu'entre 2012 et 2017, beaucoup pensaient que Thunderbird allait disparaître faute de développeurs et de fonds, Mozilla a décidé de confier ce dernier à une de ses filiales MZLA Technologies Corporation. Ainsi, tout en monétisant le projet et en restant à l'écoute des souhaits de la communauté cela a permis de le développer en profondeur tout en restant fidèle à sa philosophie première : offrir aux utilisateurs un client de messagerie Open Source et gratuit.

D'ailleurs, cette version 78 est peut être la meilleure évolution qu'ait connu le logiciel à ce jour. Si vous trouviez jusqu'à présent que Thunderbird était "poussif" comparé à la concurrence payante (ex: Outlook), austère, peu facile à configurer et avare en fonctionnalités (ex: agenda) et bien, désormais c'est terminé.

En effet, cette mouture majeure intègre nativement l'agenda Lightning  et son gestionnaire de tâches si chers aux utilisateurs. Fini donc l'ajout de l'extension éponyme dédiée. A ce sujet, il faut noter que désormais, seules les extensions compatibles avec l'API MailExtension sont compatibles.

ATTENTION donc ! Si vous migrez de la dernière version 68.0.10 vers cette nouvelle branche 78 (qui n'est pour l'instant proposée qu'en installation manuelle et non via le canal des mises à jour embarqué), l'opération sera irréversible et  vos extensions actuelles seront incompatibles. Il vous faudra donc patienter et attendre qu'elles soient mises à jour. Ceci a été mon cas avec l'extension "Fournisseur pour Google Agenda" et l'extension "Signature Switcher".

Toutefois, me concernant, je considère que ce n'est rien à la vue des améliorations et des nouvelles fonctionnalités apportées. A savoir :

  • La possibilité de réduire l'application en zone de notification de la barre de tâches sous Windows
  • L'ergonomie bien pensée fournie par le nouveau HUB de configuration des comptes en page d'accueil
  • L'activation par défaut de l'accélération matérielle graphique (comme sous Firefox)
  • La prise en charge du cryptage de mails via OpenPGP (actuellement désactivé par défaut)
  • La protection de l'affichage des mots de passe via le mot de passe de session utilisateur système

  • L'intégration de l'Agenda et du gestionnaire de tâches Lightning
  • La possibilité d'anonymiser les en-têtes expéditeur
  • La prise en charge native des derniers standards SSL/TLS pour le protocole POP3S
  • La réactivité et l'empreinte mémoire grandement améliorées
  • La prévisualisation des thèmes et l'amélioration du mode sombre
  • De nouvelles options de stratégie de sécurité pour les entreprises
  • Une confidentialité améliorée
  • Des icônes de dossiers personnalisables et mieux adaptées aux nouveaux écrans HiDPI

  • Une nouvelle interface pour l'assistant de création de comptes et les options
  • Une nouvelle ergonomie pour les envois en "Copie à"  et "Copie Cachée à"
  • La prise en charge du format de messagerie instantanée OTR.
  • Etc...

NB*:  Petite remarque tout de même pour les utilisateurs qui gèrent leurs comptes mails via le protocole POP, car, avec la désactivation des standards TLS vieillissants 1.0 et 1.1, cela peut poser des problèmes d'accès avec certains fournisseurs d'accès (ex : Free). Ayant été moi-même confronté au problème (impossible de se connecter au serveur POP en sécurisé (SSL/TLS port 995) il faut effectuer une "bidouille" dans l'éditeur de configuration afin d'autoriser TLS 1.0 et 1.1 en attendant que les FAI fassent évoluer leurs serveurs.

Pour ce faire il faut se rendre dans le menu "Outils" => "Options" => "Général", défiler jusqu'en bas à droite et cliquer sur "Éditeur de configuration", ensuite, cliquer sur "Je prends le risque" puis rechercher la clé "security.tls.version.enable-deprecated" et passer celle-ci de la valeur "False" à "True" avec un double clic.

Que dire en conclusion si ce n'est que cette nouvelle branche de Thunderbird 78 s'avère désormais être une très très sérieuse alternative à son concurrent direct Outlook d'autant plus qu'elle a l'avantage d'être multi-plateforme (Windows, Linux ou Mac OSX), Open Source et surtout gratuite. Un bon client de messagerie multi-comptes et multi-protocoles qui saura satisfaire aussi bien le particulier que le professionnel.

La nouvelle équipe de développement avait promis de plus tenir compte des avis utilisateurs tout en améliorant les performances et l'ergonomie de l'application. A ce jour, on peut dire que le pari est gagné.

Longue vie au nouveau Thunderbird !👍