Vivaldi un navigateur pour les Geeks ?

Écrit par fdgeek
5 minutes
Vivaldi un navigateur pour les Geeks ?

Pour bien commencer cette rentrée, je vous propose de découvrir un navigateur internet alternatif et atypique : Vivaldi. Ce dernier, tant dans ses fonctionnalités et que dans son apparence, fait figure d'ovni parmi les ténors du secteur.

Vivaldi est né suite à des divergences d'orientation voulues par certains des développeurs du navigateur internet Opera  il y a bientôt sept ans. Ainsi, l'ancien PDG d' Opera  Software (Jon von Tetzchner) avec une partie de l'équipe originelle d'Opera ayant fait scission a décidé de se lancer dans la création et le développement d'un nouveau navigateur libre et communautaire pour revenir à la philosophie première qui avait fait le succès du navigateur Opera à ses débuts : proposer aux internautes un navigateur internet gratuit, léger, performant, sécurisé et ultra-personnalisable avec des options inédites.



Vivaldi en est aujourd’hui à sa version finale 3.2 et malgré un look avant-gardiste et une interface déroutante au premier abord, il offre de base plein de fonctionnalités exclusives comparé à la concurrence ( prise de note, navigation spatiale, modularité, onglets empilables, bloqueur de publicité, raccourcis claviers configurables, etc...).

Pour l'équipe en charge de Vivaldi, c'est au navigateur de s'adapter à l'utilisateur et non pas le contraire. Une fois configuré, chaque navigateur Vivaldi sera donc différent d'un utilisateur à l'autre.

Afin de s'assurer d'une compatibilité élargie et de bonnes performances, l'équipe de développement a choisi pour base le moteur de rendu du projet Chromium mais cela s'arrête là. Aucun des services ou fonctionnalités propres au géant de Mountain View ne sont intégrés et il est même impossible d'y synchroniser un compte Google. C'est d'ailleurs là le plus gros atout du logiciel : proposer une solution fiable, libre et gratuite tout en offrant une confidentialité maximum et le respect de la vie privée.

A ce jour, Vivaldi avec les dernières versions de Firefox (branches 70) demeurent à mon avis les deux seuls navigateurs internet communautaires proposant à l'utilisateur un tel niveau de protection en matière de pistage (tracking), de protection des données et de la vie privée.

Mais que les adeptes de Google Chrome se rassurent, comme le noyau du logiciel repose sur Chromium, Vivaldi est de fait compatible avec les extensions du Chrome Web Store.

Pour ceux qui comme-moi ont connu et utilisé les premières versions d'Opera du temps où il fonctionnait avec son propre moteur de rendu HTML (Elektra ou Presto entre 2000 et 2013) ils seront heureux de retrouver dans Vivaldi nombreuses de ces fonctionnalités uniques et ces possibilités de personnalisation à outrance.

Un temps comparé à "un navigateur uniquement réservé aux geeks" que dire si ce n'est que : Oui effectivement, Vivaldi offre aux technophiles et aux passionnés une solution ultra pointue capable de répondre à toutes leurs attentes en matière de configuration poussée. Mais, que d'autre part, l'utilisateur lambda y trouvera lui aussi son compte et pourra vivre grâce à Vivaldi une expérience de navigation inédite sur internet tout en laissant un minimum de traces. Le tout sans être gêné par les publicités intempestives et aidé d'outils et de fonctions embarqués ne l'obligeant pas à quitter le programme.

Pour terminer, je pourrai dire qu'en ces temps de crise où toute notre société se focalise sur les protocoles sanitaires, le navigateur Vivaldi constitue peut être la bonne solution alternative pour réapprendre à naviguer différemment sur internet, de façon plus sécuritaire, plus confidentielle, voire plus "saine".😉